Bio

Gaëlle Dauphin

Metteur en scène, architecte DPLG et scénographe DPEA,  elle mène conjointement ses activités de scénographe et d’architecte depuis des années. Nourrissant ces disciplines l’une de l’autre, c’est véritablement lors d’un workshop au sein du master « mise en scène et dramaturgie » dirigé par Philippe Quesne, directeur des Amandiers, qu’elle trouve la singularité de sa voie de metteur en scène entre spatialité et théâtralité.

Formée au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand, elle commence son parcours artistique en tant que comédienne. Très tôt attirée par la mise en scène, elle intègre la compagnie des « Guêpes Rouges-théâtre » où elle est assistante. Après avoir participé à la réalisation des décors du spectacle Ahora y Siempre, elle décide d’entamer une formation de scénographe qui l’emmène jusqu’à l’ENSATT où elle scénographie la production Les Bas-fonds de Gorki, mise en scène Alain Françon. Fraîchement diplômée, elle retrouve le metteur en scène la saison suivante sur Les Trois Sœurs à la Comédie Française.

Depuis elle a conçu de nombreuses scénographies, travaillant avec Martial di Fonzo Bo sur Cosi fan tutte, Frédéric Bélier-Garcia sur/- Le Barbier de Séville et collaborant régulièrement avec Cédric Jonchière (Deux tibias, Un K et Belle du seigneur). Les scénographies de L’amante anglaise de Duras, Œdipe Roi de Sophocle, d’Eva Perón de Copi, de TINA de Simon Grangeat ou Nos plumes ce sont des pierres de Cécile Coulon… comptent également au nombre de ses réalisations.

Elle occupe parallèlement un rôle technique auprès de différents théâtres, assurant conception et orchestration de diverses missions : études de gradins, réhabilitation d’espaces péri-scéniques, supervision de déménagement, dessin de fiches techniques.

Depuis plusieurs années, son activité professionnelle se tourne vers la transmission. Après avoir été chargée des cours d’alexandrins au Conservatoire de Clermont-Ferrand, elle anime depuis trois ans des ateliers « Espace et vidéo » en classes d’arts plastiques et a rédigé l’article internet : L’espace scénique et ses composants pour le site de l’académie de Nantes*.

Parallèlement à ces travaux, elle maintient son activité d’architecte en concevant de nombreuses réhabilitations, discipline dans laquelle elle est spécialisée, pour des clients particuliers.